Par Raven Grimassi, traduction et adaptation de Xella

sundress-336590_1280Le Paganisme est, dans sa première essence, la connexion au Divin par un équilibre personnel avec la Nature. Cette définition s’applique aux deux formes de la Nature, tant l’aspect extérieur qui est exprimé par son corps physique qu’à l’aspect intérieur, exprimé lui par le travail de l’Esprit dans ce royaume. Par analogie, l’on pourrait décrire l’éclosion d’un bourgeon comme le monde physique extérieur exprimant un processus intérieur et spirituel. Ceci est souvent désigné comme le mécanisme interne de la Nature.

Plusieurs païens perçoivent le Divin comme résidant dans la Nature. Cette notion se rapproche de celle de l’esprit de l’artiste que l’on peut discerner dans un tableau ou une sculpture. Par l’étude de la réflexion de l’artiste dans son art, on peut discerner le caractère et l’esprit de l’artiste. Les païens perçoivent la Nature comme un Artiste Divin.
Dans la Nature existe le « plan » de création et de mécanisme intérieur de l’expression Divine. Plusieurs païens recherchent un équilibre personnel avec la Nature par lequel leur esprit peut résonner et qui leur permet de devenir conscient de leur propre intégration dans le schéma des choses. Il y a plusieurs façons d’accomplir ceci et certaines méthodes sont modernes alors que d’autres sont de vieilles traditions.

Pour le bien de ce chapitre, j’ai créé une méthode pour les deux, tout en permettant un équilibre personnel avec la Nature. Cela implique une connexion à ce qui est communément nommé les trois règnes : celui des plantes, celui des animaux et celui des minéraux. Pour établir un lien entre ces règnes, le païen choisit une herbe, une pochette faite d’une peau animale et un quartz rose ou un morceau de jais. L’on référera à ces items en tant que la triade d’objets de connexion.

Avant de débuter le processus de connexion, il est important de rétablir un lien primal avec la Nature (une chose que majorité des gens de notre époque ont perdu).

Débutez en vous rendant dans un parc, une plage ou un endroit en nature où vous ne serez pas dérangés. En plus de la triade d’objets de connexion, vous aurez besoin de plusieurs autres items qui sont désignés pour vous aider à créer un « décor » qui vous apportera un état réceptif. Ces items sont : une bouteille d’eau, une poignée de grains, trois pièces de monnaie, une racine de votre choix et quatre pierres. Les pierres peuvent être n’importe quelles, bien que le cristal quartz soit le choix le plus populaire.

Localiser un endroit où vous serez confortables pour vous asseoir. Placez les quatre pierres aux quatre points cardinaux pour délimiter votre espace sacré. Asseyez-vous face au nord pendant un moment, les paumes de votre main posées sur le sol. Lorsque vous êtes prêts, inspirez profondément et expirez doucement. Répétez cet exercice respiratoire à trois reprises. Puis, posez vos mains sur vous genoux et notez ce que vous voyez devant vous. Étudiez avec attention votre environnement; observez les variétés des êtres vivants et des objets inanimés et méditez sur le lien qu’ils entretiennent entre eux et entre l’équilibre de la Nature.

La prochaine étape vous demande de prendre pleinement conscience du fait que vous faites également partie de cet environnement naturel. Il est important de comprendre cela et de sentir que vous appartenez à l’ordre naturel des choses. Ceci est une étape cruciale et il peut s’avérer fort utile de demander l’assistance des esprits du lieu.
Les esprits ne communiquent généralement pas avec le langage que nous comprenons. Malgré tout, parce que les pensées et les sentiments sont des énergies, les esprits comprennent l’intention véhiculée par les vibrations émotionnelles et sincères des mots que nous utilisons. Il est donc impératif que vous communiquiez votre désir avec sincérité du plus profond de votre être.

Lorsque vous serez prêt à poursuivre, verser un petite quantité d’eau sur le sol en offrande et dites : « Esprits du Nord, de l’Est, du Sud et de l’Ouest, je viens ici en quête. Menez-moi aux anciens chemins de la compréhension et guidez-moi sur ma voie. »

Ensuite, versez les herbes sur le sol devant vous et dites : « Esprits des bois et des champs, je viens ici en quête. Menez-moi aux anciens chemins de la compréhension et guidez-moi sur ma voie. »
Enfin, versez les grains sur le sol et dites : « Esprits de la vie et de la croissance, je viens ici en quête. Menez-moi aux anciens chemins de la compréhension et guidez-moi sur ma voie. »

Terminez en verbalisant votre désir d’explorer le paganisme en tant que voie spirituelle et demandez que l’on vous guide et vous assiste. Lorsque aurez terminé, remercier les esprits du lieu. Enfoncez les trois pièces de monnaie dans le sol, en guise d’offrande. Ensuite, enterrez la racine près des pièces de monnaie et versez l’eau restante sur la racine.

Il est maintenant temps d’utiliser la triade d’objets de connexion. Placez la pierre et l’herbe sur la pochette de peau. Prenez ensuite la pochette dans vos mains, en prenant soin de ne pas échapper les objets posés dessus et tournez-vous vers le Nord et dites :

« Par l’herbe, la pierre et la peau sacrée,

Je suis maintenant lié aux Chemins Anciens.

Par l’herbe, la peau et la pierre sacrée,

J’appartiens maintenant à la Nature. »

Répétez ceci aux trois autres points cardinaux, dans cet ordre : Est, Sud et Ouest. Lorsque vous aurez terminé, placez l’herbe et la pierre dans la pochette, remerciez les esprits du lieu, reprenez les quatre pierres posées aux points cardinaux et quittez les lieux.

Les Trois Mondes

Dans l’ancien monde, il était cru que les trois royaumes influençaient les vies de l’humanité. Ces royaumes étaient souvent nommés « les Cieux Étoilés », « la Terre » et « Les Souterrains ». Chacun de ces mondes possède leurs propres divinités, entités et esprits. Aujourd’hui, nous nommons ces mondes « le Monde d’en Haut », « le Monde du Milieu » et « le Monde d’en Bas ».

Le Monde d’en Haut est le royaume des hautes divinités associées avec la Lune, le Soleil, les planètes et les étoiles. Dans l’ancien temps, ceci aurait été considéré comme le Royaume des Dieux.

Le Monde du Milieu est le monde où réside l’humanité ainsi que les créatures de la Nature. Le Monde d’en Bas est le royaume où vont toutes les créatures vivantes lorsque leur mort arrive.

Dans le processus de re-créer une connexion primale avec ces trois royaumes, une corde individuelle colorée est utilisée comme un lien symbolique unissant le païen à un de ces mondes. Chacun de ces mondes est lié par un objet personnel de pouvoir. Pour le Monde d’en Haut, choisissez une plume de votre choix et attachez-la à une corde de couleur bleue d’environ 30cm de long. Pour le Monde du Milieu, sélectionnez une pierre et fixez-la à une corde verte de 30cm de long. Enfin, pour le Monde d’en Bas, choisissez une racine et fixez-la à une corde de couleur noire de 30cm de long.

Il faut maintenant symboliquement retrouver chacune des cordes des mondes auxquels elles sont associées. Cela peut se faire de n’importe quelle façon qui vous plaira. Par exemple, on peut lancer la corde bleue dans un arbre et grimper pour aller la rechercher; on peut lancer la corde verte dans une grande étendue de d’herbes hautes et fouiller pour la retrouver; on peut lancer la corde noire dans un sous-sol mal éclairé ou un trou profond et creuser pour la rapporter. Le but est d’entrer de manière symbolique dans un royaume et d’y accomplir une quête pour retrouver l’objet sacré. Assurez-vous de choisir une méthode qui ne sera pas dangereuse ou qui pourrait vous blesser.

Lorsque vous aurez récupéré vos trois objets sacrés avec succès, placez-les dans votre pochette faite de peau animale. Il est maintenant temps de les faire bénir et consacrer par les Esprits de la Natures et par les divinités des Anciens Chemins. Pour accomplir ceci, il faudra vous créer un autel.

L’Autel

L’autel vous aide à établir et à maintenir une connexion et un rapport avec plusieurs esprits et divinités. Le plus souvent vous travaillerez avec votre autel, plus grande sera la connexion établie. L’autel, dans son essence, sert de point focal grâce auquel on peut communiquer avec les esprits et les divinités.

L’autel de base est une représentation miniature des plans physiques et métaphysiques. L’autel contient donc des symboles pour les quatre directions (le Nord, l’Est, le Sud et l’Ouest). Les alignements représentent des portes à travers lesquelles l’énergie coule des autres mondes au nôtre et du nôtre aux autres mondes. Deux chandelles et/ou deux statuettes placées sur l’autel dénotent la manifestation des aspects masculins et féminins du Divin. Le centre de l’autel se distingue par l’alignement d’objets personnels ayant une signification particulière pour nous. Ces objets peuvent être des coquillages, des pierres, des plumes, des bijoux ou autre chose qui servira comme un lien personnel.

L’autel est orienté vers l’Est lorsque se tient devant, debout ou assis. Les symboles des quatre points cardinaux sont disposés comme une croix à dimension égale. Les chandelles ou statuettes encadrent le symbole de l’Est et les objets personnels sont disposés directement au centre des quatre symboles élémentaux. D’autres items peuvent décorer votre autel et devraient représenter un thème saisonnier.
Une fois l’autel prêt, il est temps de « l’activer » en allumant les chandelles et de l’encens. Dans l’ancien temps, il était cru que la fumée apportait les prières aux dieux par le vent. Selon cette croyance, la fumée de l’encens devient l’agent transmetteur pour les mots qui seront divulgués. Les chandelles de l’autel représentent la présence vivante du Divin. Voss objets personnels vous représentent au centre.

Tout objet que vous désirez bénir ou consacrer peut être placé directement au centre de votre autel. Cela devrait être fait après avoir activé l’autel comme décrit. Lorsque vous présentez l’item, dites quelques mots à propos de votre intention ou de votre requête. Parlez avec votre cœur et prenez votre temps. Utilisez une plume pour ventiler la fumée de l’encens pendant que vous parlez et imaginez que vos mots sont transportés par la fumée. Lorsque vous avez terminé, remerciez les dieux et placez votre offrande sur l’autel (les offrandes seront vues plus en détail un peu plus loin).

Le Support

Les divinités et les esprits communiquent par le biais de supports avec les hommes. Lors d’un rituel par exemple, l’état de conscience est altéré et cela cause un support efficace. La méditation est une autre méthode qui peut créer un état de conscience réceptif. Autrefois, certaines personnes utilisaient des hallucinogènes pour augmenter cette habileté.

Lorsqu’une entité qui n’a pas de corps physique communique avec un être qui en possède un, l’entité fusionne avec la conscience de la créature matérielle. Elle utilise les concepts et croyances de la créature matérielle pour créer une base de compréhension et de communication. Ce genre d’expérience n’est pas toujours positif car un individu peut croire en plusieurs choses négatives (consciemment ou inconsciemment). Dans ces cas-là, l’individu peut expérimenter la prise de contact comme une expérience négative. L’individu pourrait croire que l’entité est un démon ou un fantôme.

En fait, l’entité ne fait qu’utiliser les formes disponibles qui existent dans l’esprit de l’individu. L’entité ne fait pas la distinction entre les concepts dits bons ou mauvais; elle revêt simplement l’imaginaire qu’elle rencontre.
Il est donc important, avant de connecter avec une entité qui ne possède pas de corps physique, de disperser les stéréotypes qui vous ont été enseignés au cours des années. Cela vous demande de mettre au défi vos propres idées et notions préconçues et d’expérimenter par le questionnement ce que les autres vous ont mené à croire.
Il est commun de lire que les dieux de l’ancienne religion sont intentionnellement décrits comme le diable. Vous découvrirez efficace d’étudier et de se concentrer sur les anciens archétypes de ces dieux. Il peut être également efficace d’étudier les anciens mythes, comme ceux des elfes et des fées.

Ainsi, lors d’une communication avec une entité, vous serez aptes à communiquer avec son aspect épuré et moins filtré.

La relation entre les Muses et les hommes est un exemple de communication positive et efficace faite avec nos ancêtres. Dans la mythologie grecque, les Muses étaient les patronnes de toute activité intellectuelle. Les Muses libéraient les hommes de leurs fardeaux physiques venus du monde matériel, elles les inspiraient au niveau de l’art et des sciences et leur donnaient accès aux « vérités éternelles ». Les Grecs associaient l’inspiration à l’étincelle divine et spirituelle qui est en nous.

La définition première du mot « inspirer » est : être influencé, guidé ou excité par le Divin ». Les Muses sont le mécanisme spirituel ou surnaturel qui actionne et maintient la communication entre le monde des humains et celui des dieux.

Déités et les Esprits de la Nature

forest-438432_1280La vision païenne générale de la Nature est que celle-ci est habitée et animée par une variété de divinités et d’esprits. Nous avons tous notre manière personnelle de les percevoir et de les définir, puisque dans le paganisme, la vision et le discernement personnel de chacun sont respectés. Autrement dit, vous ne trouverez pas de manière officielle de percevoir les esprits et les dieux dans le paganisme moderne. Toutefois, des indications et des archétypes valent la peine d’être considérés.

La Grande Mère est un archétype puissant et apparaît sous plusieurs formes. Une des plus anciennes mentions de la Grande Mère est celle de Gaïa qui donna naissance à toutes les choses. Ici, Gaïa apparaît comme la personnification de la Terre elle-même. Les Déesses Mères apparaissent plus tard comme des déités associées au grain. L’aspect maternel est aussi attribué à plusieurs déesses lunaires et l’accroissement de la Lune symbolise le ventre qui s’arrondit chez la femme enceinte. Les offrandes à la Déesse Mère incluent les coquillages, les gourdes, les fleurs, les bourgeons et les fruits.

Au sein du paganisme, le consort de la Déesse Mère est un mélange du Père Ciel (dieu solaire) et du Dieu Cornu des boisés. Il est parfois considéré comme le Seigneur du Royaume Animal. Le Dieu Cornu est représenté sous plusieurs formes, dont le Dieu Cerf Cornu, le Dieu Taureau Cornu et le Dieu Bouc Cornu. Ses offrandes sont les glands et brindilles de chêne, bouts de cornes et aiguilles de pin.

Plusieurs païens considèrent que les esprits élémentaux sont les manifestations des forces de la Nature. Ces esprits sont divisés en quatre groupes : les Gnomes, les Sylphes, les Salamandres et les Ondines. Les esprits élémentaux symbolisent les quatre anciens éléments de la Nature qui sont la Terre, l’Air, le Feu et l’Eau. Les offrandes classiques pour les esprits élémentaux sont un mélange de vin, d’eau et de miel, en parts égales. Ce mélange est aussi une offrande parfaite pour les fées et autres esprits de la Nature.

L’une des offrandes les plus anciennes et les plus connues pour les esprits des champs et des forêts sont les graines d’épeautre. C’était aussi une offrande pour les esprits ancestraux. Les graines d’épeautre étaient écrasées en gaufres qui étaient ensuite ingérées lors de repas et rites sacrés. Avec le temps, les graines sont devenues un symbole des Anciens Mystères.

Connexion avec les Plantes

wheat-925760_1280Une des méthodes les plus efficaces pour connecter avec la Nature est en établissant un lien avec les plantes. Ceci peut être accompli par l’entretien d’un jardin ou de plantes en pots. Ou encore, quelques jours de camping peuvent être incorporés dans un plan de connexion avec la Nature, par la création d’un lien personnel avec les arbres présents dans l’environnement. Asseyez-vous sur le sol, le dos posé contre l’écorce de l’arbre et les mains posées fermement sur le sol. Imaginez que vous faites partie de l’arbre et que vos mains possèdent des racines qui descendant au centre de la terre. Laissez votre esprit être réceptif à tout ce qui pénétrera vos pensées et votre visualisation.

Lorsque vous travaillez avec des plantes (à l’extérieur ou non), il serait idéal d’en faire pousser plusieurs. Familiarisez-vous avec le sol, la température, l’éclairage et l’eau nécessaires pour l’entretient de la plante. Votre but est de faire pousser la plante à sa pleine possibilité, en prenant notre de son cycle complet. Accordez-vous un moment d’une durée fixe et quotidienne avec vos plantes et réfléchissez à leur croissance, lorsque observée.

En participant à un mini modèle de la Nature par l’observation et l’attention donnée à votre plante, vous vous retrouverez dans le courant de la Nature. Ceci vous rapprochera d’elle et vous aidera à prendre conscience de votre rôle et de votre place dans la l’ordre naturel qui vous entoure. Ceci entretiendra également un lien entre vous et la Nature au fil des ans.

Connexion avec les Animaux

hand-173584_1280Pendant d’innombrables siècles, les païens ont entretenu des relations mystiques avec plusieurs créatures animales. L’animal de pouvoir du chaman et le familier de la sorcière sont deux exemples populaires. La connexion magique entre l’homme et les animaux remonte à plusieurs des dizaines de milliers d’années.

Différentes illustrations et gravures retrouvées dans les cavernes représentent des scènes rituelles et magiques. Une variété d’artéfacts de la période préhistorique représente différents animaux et créatures gravées et peintes par d’anciens artisans. Plusieurs de ces animaux et créatures ont plus tard été considérées comme les Esprits Familiers dans le folklore de la sorcellerie et du paganisme.

Un des plus anciens concepts est que l’esprit-animal appartenait à un groupe de conscience d’un type d’animal précis. En d’autres mots, l’esprit de l’espèce animal était concentré en une forme unique. Chez certaines cultures, cela était appelé un animal de pouvoir ou un guide animal. Une telle entité peut être utilisée comme une porte ou un lien menant vers l’esprit animal existant dans la Nature. Par exemple, l’entité de l’Ours est un lien menant à l’animal Ours. La forme astrale de l’animal devient un véhicule permettant de travailler avec une conscience plus grande.

Le familier de la sorcière est directement lié à des pratiques chamanistes et au folklore de créatures magiques de plusieurs cultures.

Le païen cherche à un entretenir un rapport avec la Nature et à vivre sa vie en partenariat. Les animaux sauvages et quelques animaux « domestiques », comme le chat, sont beaucoup plus harmonie avec la Nature que le sont la majorité des humains. Etablir une communication avec eux nous rapproche de la source à laquelle ces animaux sont eux-mêmes connectés. Le lien avec une des créatures de la Nature permet au païen de fusionner avec l’instinct animal et ainsi, lui permet de communiquer avec l’intelligence de la Nature.

Chez plusieurs animaux, les sens physiques de l’ouïe, de l’odorat et de la vue sont plus aigus que chez l’homme. D’une perspective occulte, les sens psychiques de ces animaux sont, en accordance, plus fort également. Un rapport étroit avec eux augmente les habiletés psychiques du païen. Par la fusion avec un animal, les mondes étrangers de la conscience humaine et celui de la conscience de l’ordre naturel se rejoignent pour former une nouvelle conscience magique.

La conscience magique peut ouvrir des portails menant à d’autres royaumes et des actes magiques peuvent être accomplis aussi bien dans le royaume matériel que sur le plan astral. Ceci compose la base des légendes où il est question de métamorphose (shapeshifting) et de serviteurs magiques.

Atteindre l’Équilibre

environmental-protection-683437_1280Il est important de considérer que nous venons dans ce royaume matériel comme un esprit ou une âme enveloppé de peau. Ceci interpelle l’équilibre, puisque pendant notre expérience sur Terre, nous sommes esprit et matière. Ainsi, pour embrasser l’équilibre, il nous faut éviter les extrêmes. Pour cette vie, l’expérience se veut une vie récompensée d’une connexion matérielle et spirituelle.

Nous ne pénétrons pas dans cette vie comme une âme ou un esprit qui détient déjà toutes les réponses. Si nous les possédions déjà, aucune expérience ne serait requise, aucune question ne serait posée. Ce dont nous manquons, c’est d’un discernement clair, qui nous mène à des réponses qui éclairent. Ceci repose entre notre centre, dans le chaudron métaphorique qui nous habite.

Il est dit que nous ne pouvons pas bénéficier de toutes nos quêtes et recherches avant de connaître le « mystère » puisque tout ce que nous recherchons doit d’abord être trouvé au fond de nous avant de pouvoir le trouver ailleurs. Ceci est appelé le « point de rencontre », là où les divinités et notre esprit communiquent. Les réponses et les illuminations que nous recherchons se trouvent dans notre chaudron intérieur. C’est là que la vraie connexion a lieu.

Le lien avec la Nature et avec les Divinités n’a rien à avoir avec une connexion extérieure, il s’agit d’un alignement intérieur. Ici, nous nous découvrons, faisant partie d’un tout. Ici, nous trouvons notre rôle et notre place dans le processus de la Nature et de l’Univers. Prendre conscience de ce principe peut nous aider à atteindre un équilibre malgré les distractions et les défis que la vie nous présente.

L’atteinte de l’équilibre débute par la compréhension que nous possédons « l’étincelle divine », cette étincelle qui nous a créé et tout ce qui existe dans l’univers. Nous nous devons de prendre conscience que nous sommes les progénitures de la Source de Toute Chose.

En nous siège une portion du pouvoir créateur qui a créé tout ce qui nous entoure. Ainsi, nous devons faire preuve de jugement concernant nos pensées et nos actions.

Parce que nous possédons l’étincelle divine des Créateurs en nous, nous introduisons ce pouvoir dans tout ce qui compose notre vie. Il est à la fois encourageant et à la fois terrifiant de prendre conscience que tout dans notre vie prend lieu selon ce que nous réussissons ou échouons. Nos pensées et nos désirs sont des énergies qui créent des structures, des modèles. L’univers répond en envoyant des énergies du même type dans les sphères d’influence nous entourant. L’univers ne récompense pas et ne punit pas, il harmonise simplement des énergies similaires ensembles. Avec cet outil, on peut tracer notre vie, avec l’impulsion de la Nature coulant à travers la connexion que nous établissons avec elle.

Pin It on Pinterest

Share This